Actualités

Camille De Toledo > Actualités > EUROPA-EUTOPIA

EUROPA-EUTOPIA

Suivant le travail accompli avec la Société européenne des auteurs, notamment au cours du projet Sécession, présentée à Berlin en octobre 2014, suivant également le travail théorique et littéraire présenté notamment dans Le Hêtre et le Bouleau, essai sur la tristesse européenne (Seuil 2009), et L’Inquiétude d’être au monde (Verdier, 2012), j’ai clos le cycle des trois expositions au centre d’art de la Halle 14, à Leipzig, par une vaste installation autour de l’utopie et de la dystopie. L’installation, ouverte le 23 octobre 2015, a pour titre, EUROPA-EUTOPIA. Il s’agit, par cette oeuvre, de travailler à partir de la dystopie historique qu’est devenue l’espoir européen de l’après-guerre, en proposant une déambulation, une marche, du désespoir à l’espoir, de l’impuissance à une nouvelle forme d’espérance, en rouvrant le signifiant judeo-européen, porteur de la condition migrante, de l’impératif de traduction entre les mondes.  Je me suis souvent référé au projet Europa-Eutopia en disant qu’il s’agissait, avant tout, d’une tentative de transformation de la mélancolie, d’une mélancolie de l’impuissance poétique et politique en une nouvelle poétique et politique des possibles, pour le 21e siècle, qui fasse appel à la fois aux peuples absents, aux fantômes, aux destructions – le 20e siècle – et aux communs à venir, aux assemblées à construire, aux représentations à métamorphoser. Les oeuvres qui, par agencements et enchâssements, composent cette installation sont exposées ici

Partager : twitter google 0