Œuvres

Camille De Toledo > Oeuvres > OUBLIER, TRAHIR, PUIS DISPARAîTRE – roman
R UMAX     PL-II            V1.4

OUBLIER, TRAHIR, PUIS DISPARAîTRE – roman

Oeuvre écrite

Oublier, trahir puis disparaître est le troisième volet de ma « trilogie européenne ». Après Le Hêtre et le Bouleau, à la suite de Vies pøtentielles, Oublier, trahir, puis disparaître explore, entre conte et récit mythologique, le temps européen, à la charnière des xxe et xxie siècles, à l’heure où se pose la question de l’oubli et de la trahison…

« S’il entremêle encore essai et fiction, roman et poésie, Camille de Toledo resserre ici la forme dans un texte qui a la puissance d’évocation métaphorique du conte et l’épaisseur complexe du mythe, et dont il faudrait explorer une à une les strates fascinantes. De nouveau, l’un de ses questionnements les plus riches est poétique et politique à la fois, et concerne les langues : celles de l’Europe, et celles qu’il reste à l’écrivain pour dire le monde. » Victor Pouchet, Le Magazine Littéraire.

« […] ce sont les mots eux-mêmes qui disparaissent pour offrir ce roman en lambeaux : “Je réduirai le nombre des mots”, ainsi commence le livre. Voici donc un roman à rebours des pensums qui s’empilent sur l’étal des libraires, un roman dégraissé de toute intrigue romanesque, un roman sans personnages, sans psychologie, un roman où les adjectifs se font rares, où les mots se cherchent et se télescopent, un roman qui puise aux deux sources de l’antiquité biblique et de la modernité européenne, un roman qui fait rimer l’Ancien Testament et la Prose du Transsibérien, les prophéties d’Isaïe et les visions de Blaise Cendrars. » Emmanuel Ruben, www.sens-public.org

Partager : twitter google 0