Œuvres

Camille De Toledo > Oeuvres > SUR UNE ILE – théâtre
_dsc4550_copie

SUR UNE ILE – théâtre

Oeuvre écrite

« Sur une île » est inspirée des évènements qui ont eu lieu sur l’île d’Utøya en Norvège lorsqu’en juillet 2011, un homme armé, déguisé en policier, a attaqué un camp de jeunes militants du parti travailliste, tuant 69 jeunes activistes et blessant des dizaines d’autres. « Sur une île » est moins une pièce à propos d’Utøya qu’un portrait de l’Europe au début du 21e siècle. Elle met en scène des personnages de fiction – un frère et une sœur – en les mêlant à une réalité documentaire : celle du raid meurtrier d’Anders Behring Breivik. Nous avons travaillé à cette pièce comme à un « mythe noir », où apparait la mécanique de la peur et de l’obéissance qui nous gouverne. En ce sens, « Sur une île » est un écho à la tragédie d’Antigone, un drame où la transgression des règles de la Cité révèle l’ordre tyrannique du roi. « Sur une île » met en scène un frère et une sœur, mais à la différence de la tragédie de Sophocle, c’est ici la sœur qui est morte, tuée dans une guerre dont elle ignorait tout. Cette guerre, désirée par ceux qui comme Breivik se rêvent en petits soldats, est à bien des égards une virtualité de guerre, une virtualité qui produit, qui transforme le réel. Dans « Sur une île », la sœur, Eva, est tuée par un homme qui se présente comme le gardien des « valeurs » européennes dans l’uniforme d’un policier. A la différence d’Antigone, c’est ici le frère ainé qui survit à sa sœur. Il l’attend sur la rive, de l’autre côté du lac et c’est à lui de porter le corps de sa sœur en terre. C’est le sens de cette mort que nous avons voulu explorer. Que nous dit la voix de la sœur morte de l’ordre où nous vivons ? Et que peut le frère accomplir, penser, à partir de cette mort ?

Partager : twitter google 0